16 mars 2007

Les Fallas: La mascleta

La fête et le bruit vont de paire en Espagne, les feux d'artifices sont donc toujours au programme, et ils sont superbes, tirés en général au-dessus de la Turia, le grand jardin qui entoure la ville.
Mais la mascleta à lieu de jour, à 14h, du 1e au 19 mars, Plaza del Ayuntamiento. C'est un concert de pétards et de feux d'artifices, qui va en s'amplifiant à mesure que la fête avance. C'est aussi un concours entre artificiers, et leurs sponsors respectifs.
La place est noire de monde, les plus courageux s'y rendent très en avance pour avoir le privilège d'être au premier rang. A l'heure pile (comme quoi être à l'heure c'est possible!), la Fallera Mayor (reine des Fallas, dans son costume traditionnel) annonce le début de l'événement depuis la terrasse de l'Hôtel de Ville. Tout le monde se tait, le bruit et les couleurs envahissent le ciel, les vibrations vous font résonner les poumons, le soleil disparaît derrière la fumée.
C'est impressionnant, je m'attends à chaque fois à voir les vitres des immeubles alentours exploser, mais non... Demain par contre j'y vais avec des boules quiès, on s'approche du seuil de la douleur, je tiens à mes oreilles!
D'ailleurs maintenant nous savons pourquoi ici on hurle tout le temps, à ce régime sonore depuis la petite enfance, je serai curieuse de savoir quel est le seuil d'audition moyen du valencien!

Il y a une autre tradition, c'est la mascleta du réveil... Vous devinez tout de suite que je trouve ça beaucoup moins rigolo! Vers 8h chaque Falla tire ses pétards pour réveiller le quartier: sachant que je me couche aux aurores (je ne suis pas la seule d'ailleurs, on en est tous là), j'apprécie moyennement l'idée, surtout qu'il n'y a pas moins de 3 Fallas autour de chez moi, qui, évidement, ne synchronisent pas le boucan, mais l'étalent!

Posté par Piranah à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Fallas: La mascleta

Nouveau commentaire