06 juin 2007

Lost in translation

Entre fête d'adieux, autres soirées, plage, lecture, sieste et amis... Sur la fin et entre deux vies.
Plus facile de venir que de partir, de quitter un monde que l'on sait retrouver 10 mois plus tard que de gommer d'un coup de voiture la nouvelle vie crée ici. Entre profiter à fond du temps qu'il reste et larmes de devoir quitter ces gens, cette ville, cette langue et cette culture.
Le temps a un drôle de rythme en ce moment: il semble s'être arrêté, plus d'horaires, presque plus d'obligations sauf quelques certificats à récupérer. Mes amis en examen, du temps pour moi que je ne suis pas sure d'apprécier tant que ça... Déjà du temps sans eux! Mais parfois les heures semblent passer à vitesse grand V, je retrouve des gens un peu perdus de vues, on renoue des liens. Bonheur sur le moment, terreur de les perdre, après. Du coup on échange nos adresses en tout genre, entre le courrier, le mail, le chat... si on ne garde pas contact, avec tout ça!

Posté par Piranah à 11:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Lost in translation

    Et demain ?

    Vers quels horizons te transportes-tu ?

    Posté par Thomas, 06 juin 2007 à 14:12 | | Répondre
  • @ Thomas

    Après... La bibli de mon chu, histoire de me remettre un peu dans le bain et de commencer mon année de stages d'un bon pied.
    Mais le pigeon voyageur garde bon moral: Inde cette hiver, 1 mois de médecine 1 mois de voyage!!! Yahouuuuuuuuuuu!!!

    Posté par Piranah, 08 juin 2007 à 19:55 | | Répondre
Nouveau commentaire