29 mai 2007

Ensorcelée

Une ballade dans Valence, ciel bleu. 93 photos. Je suis folle de cette ville. En rapporter de petits rectangles mats ou brillants avec moi, et fixer à jamais les sons, les odeurs et les couleurs dans ma tête. Accepter de partir d'ici, bientôt. Pas gagné.
Posté par Piranah à 20:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 février 2007

Un jour peut-être

En rendant mon dossier erasmus, et après, avant de venir ici, j'étais d'un calme qui m'étonnais. Et quand j'y réfléchissais, je me voyais soit comme dotée d'une prétention sans fin, soit d'une inconscience folle! Je partais vivre et étudier dix mois dans une ville dont je ne parlais quasiment pas la langue, loin de mes repères géographiques, affectifs et culturels, sans que ça me trouble plus que ça... Un semestre plus tard, je me présente à deux examens, sans trop y croire, sachant que je n'avais pas consacré beaucoup de temps à... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2007

Résolution

Je ne lisais presque plus, depuis le début de mes études de médecine. Enfin, je parle de lecture pour le plaisir, hein, pas de notes/bouquins de cours!!! Parce que les journées sont bien remplies, les vacances et les week-end souvent passés à la bibliothèque. Et qu'en rentrant, je suis juste bonne à me vautrer devant des séries télé, si je ne suis pas à la piscine ou devant un café, une bière ou une pizza avec des amis. Mon univers s'est quelque peu rétréci, donc. Parce que point de vue culture, malgré quelques cinés et sorties au... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 décembre 2006

Absence

Pas posté depuis une semaine... et ça me manque! Plein de trucs à raconter, et bien envie de me poser devant mon clavier et de mettre des mots sur la tornade ces derniers jours bien remplis. Mais je suis en vacances, donc très occupée. Logique, du moins pour moi. J'ai un peu écourté la fin des cours pour accueillir trois amies en visite à Valence (5 jours parfaits, je vous raconterai) puis pour repasser à la maison avant de filer retrouver toute la famille chez mes grands-parents. Deux jours chez moi pour gérer une pile de... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2006

Home sweet home

Trois fois en deux jours. Trois fois les mêmes mots qui résonnent dans ma tête, comme à mon insu. C'est la première fois, depuis que je suis ici, que mon inconscient me balance "Je veux rentrer", comme ça, sans prévenir. Le premier était tout à fait instinctif, rentrer pour fuir, pour ne pas être dans cet ascenseur à chercher désespérément où était le rendez pour le cour pratique de gynéco. Faut dire c'était pas très clair, le nom de l'hôpital et l'heure. Voilà. Optimiste et confiante (du moins pour trouver le lieu, parce que... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 22:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 novembre 2006

"La seule permanence, depuis le début de la vie, c'est le changement."

Boris Cyrulnik, l'Ensorcellement du monde, encore. J'aime bien. Et je suis du assez du genre à me triturer les neurones pendant des heures quand je croise une petite merveille comme celle là au cours de mes lectures. Bon pour être tout à fait honnête je le fait pour tout... Et pourtant je suis impulsive. Compliquée, en tout cas!
Posté par Piranah à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2006

Fatiguée

... par l'attention nécessaire pour comprendre et fonctionner dans une langue étrangère, dans deux ou trois même suivant les personnes et le moment. A cela s'ajoute la difficulté de ne pas tout mélanger. ... par les efforts constants de socialisation et par l'insécurité de ne pas avoir ses amis ici, mais des vagues copains et connaissance. ... par les horaires espagnols qui veulent que toute animation nocturne ne commence qu'à minuit alors que les cours sont à 8 heures le lendemain (et par ma conscience pointilleuse qui me pousse à... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2006

Une lumière s'éteint et la Tchétchénie s'enfonce encore un peu plus dans le noir

Anna Politkosvkaïa était une journaliste russe spécialiste de la Tchétchénie, dont les vues ne correspondaient pas à celles du Kremlin, qui considère ces guerres interminables comme un problème de terrorisme intérieur. Elle passait énormément de temps sur le terrain, écrivant farouchement les vérités qu'elle recueillait, peu lues dans son pays dominé par la désinformation poutinienne. Elle savait qu'elle risquait sa vie, elle a été assassinée samedi, à Moscou. Mais tout ça vous le savez sûrement, comme moi vous lisez les... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2006

Lecture

"... tout nouveau-né débarque dans un milieu déjà structuré. La nature attribue à son organisme une forme et un alentour sans lesquels il ne peut vivre. Pour cette raison première le monde est ensorcelé, il assigne à tout être vivant une façon de vivre qui ne peut être autrement. Tel est son sort, il est jeté. Toute vie est possédée. Double ensorcellement pour l'homme. Pas d'autre issue que de subir le biotope structuré par la nature, puis le milieu réglé par les récits des autres. A son tour d'inventer sa propre odyssée, de devenir... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 22:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2006

La Tour de Babel

... dans ma tête! Je pense en français, quoique parfois quelques idées s'échappent en espagnol. Nous parlons espagnol à la maison, avec mes collocs. Mais deux sont allemandes, alors forcément parfois on dérive sur la langue de Göete, ce qui est pratique quand il nous manque des mots, et les phrases qui en sortent sont assez drôles! Aujourd'hui à une réunion d'information erasmus, j'ai rencontré une fille avec qui j'avais déjà discuté en faisant la queue à l'office des relations internationales. Elle est finlandaise, ne parle pas... [Lire la suite]
Posté par Piranah à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]