03 février 2007

Résolution

Je ne lisais presque plus, depuis le début de mes études de médecine. Enfin, je parle de lecture pour le plaisir, hein, pas de notes/bouquins de cours!!!
Parce que les journées sont bien remplies, les vacances et les week-end souvent passés à la bibliothèque. Et qu'en rentrant, je suis juste bonne à me vautrer devant des séries télé, si je ne suis pas à la piscine ou devant un café, une bière ou une pizza avec des amis.
Mon univers s'est quelque peu rétréci, donc.
Parce que point de vue culture, malgré quelques cinés et sorties au théâtre et à l'opéra, c'était un peu la sécheresse, dans ma tête. Je ne parle même pas des journaux, si ma page d'accueil internet n'était pas, suivant l'époque, "Courrier International", "Le Monde" ou le "Diplo", voire les dessins de Chappatte (ce type est génial, du super résumé cynique à souhait), les USA auraient pu faire exploser la planète j'aurai été la dernière au courant (ah, c'est fait...). Le plus affligeant c'est que ce que je prenais la peine de lire c'était... des articles médicaux (qui, soit dit en passant, sont affichés à la bibliothèque). Bon au moins pour ça la télé permet de se tenir à peu près à jour (et le papa journaliste qui fait des résumés aussi ;-) ).

Enfin, me voilà en erasmus, un peu moins de boulot, beaucoup de trucs à découvrir aussi. Sur ce pays dans lequel je vis, sa culture, son histoire, sa géographie. Et là je découvre à quel point ça m'a manqué, cette curiosité pour le monde qui m'entoure, cette envie de tout comprendre et de tout savoir. En espagnol on dit "apprenti en tout et spécialiste en rien", c'est un peu péjoratif mais finalement tellement chouette!!!

Et maintenant que j'ai un assez bon niveau pour lire des romans espagnols en langue originale avec plaisir (ouais parce que si c'est pour lire le dico en parallèle c'est moyennement relaxant!), j'ai découvert un certain Eduardo Mendoza, qui non seulement écrit des histoires à mourir de rire mais en plus porte affectueusement un regard critique sur la société espagnole. J'adore. Et redécouvre les journées passées à lire "encore un chapitre" avant de faire quelque chose d'autre (genre les courses/voir des amis/de la médecine interne/ de la grammaire espagnole).
Je suis en vacances, il pleut, c'est donc l'occupation parfaite! Mais si le soleil revenait je pourrais lire dans un parc ou à une terrasse, ce serait bien, aussi ;-) (Oui, ceci est bien une réclamation à Monsieur Météo, je suis en Espagne, il doit faire beau, c'est tout!)

Et c'est un des changements que je veux rapporter avec moi en juin: ne plus oublier de prendre du temps pour d'autres activités cérébrales que mes études, nourrir ma curiosité sans fin, apprendre et découvrir, faire de moi une personne complète.
Et ça ne va pas être facile! Parce que, en plus d'avoir choisi des études longuettes et chronophages, je suis entière et passionnée par ce que je fais.


Posté par Piranah à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Résolution

  • C'est toujours mieux en VO les romans ! Et puis c'est une excellente façon de progresser encore dans la maîtrise de la langue.

    Posté par Thomas, 04 février 2007 à 22:50 | | Répondre
Nouveau commentaire